Tchad — Rapport sur le suivi des flux de populations 43 (Novembre 2020)

28 Dec 2020 Chad Round 43 Download

Afin de mieux comprendre les mouvements et tendances migratoires en Afrique de l’Ouest et du Centre, l’OIM, à travers la Matrice de suivi des déplacements (Displacement Tracking Matrix, DTM), met en œuvre l’activité de Suivi des flux de populations (FM, de l’anglais Flow Monitoring).

Au Tchad, au cours du mois de novembre 2020, la DTM a recueilli des données au niveau de huit Points de suivi des flux (Flow Monitoring Point, FMP). Parmi ceux-ci, trois sont situés dans le nord du Tchad (Faya, Zouarké et Ounianga Kébir), afin d’observer les mouvements des populations mobiles dans le nord du pays. Les cinq FMP situés à la frontière camerounaise (Binder, Fianga, Koutéré, Léré et Pont Bongor) ont quant à eux été installés pour observer les flux  transfrontaliers des voyageurs dans le contexte des restrictions de mobilité liées à la pandémie de COVID-19.

Au mois de novembre 2020, 1 397 individus ont été observés en moyenne chaque jour, soit une diminution de 11 pour cent par rapport au mois précédent. Vingt pour cent étaient des femmes et 8 pour cent étaient des mineurs. Parmi les flux enregistrés, la plupart (70%) provenaient du Tchad et 30 pour cent du Cameroun. Par ailleurs, 72 pour cent des flux se dirigeaient vers le Tchad et 25 pour cent vers le Cameroun.

Contact

DTM Tchad, dtmtchad@iom.int

Methdology

Flow Monitoring