Evaluation Report

RDC — Tanganyika: Suivi des urgences 40 (04 Janvier -10 Février 2021)

L’évaluation rapide de l’OIM (Emergency Tracking Tool, ETT) est un outil mis en place dans le but de collecter des informations sur les mouvements importants et soudains des populations. Ces informations sont collectées à la suite de visites sur le terrain et ou d’entretiens téléphoniques avec les informateurs clés des sites de déplacement ou des communautés d’accueil. D’autres informations sont ensuite recueillies et analysées à partir des outils ERM. Ce rapport synthétique présente les résultats de l’évaluation menée le 10 février 2021.

Dans la nuit du 4 au 5 janvier 2021 des hommes armés des montagnes surplombant la cité de Kabimba et ses environs ont mené des attaques dans les villages de Humbwe, Mulicha, Mitetezi, Kabuga situés dans le groupement Kasanga Mtoa Chefferie Tumbwe Territoire de Kalemie, province du Tanganyika. Ces exactions ont occasionné des mouvements de population ainsi que d’importants dégâts matériels et financiers La majorité de ces déplacés s’était réfugiée dans la cité de Kabimba et d’autres se seraient orientés vers Kalemie, jusqu’au site de déplacés de Kabembe site sous coordination de l’OIM. Au moment de l’évaluation, une bonne partie des déplacés ont déjà regagné leurs zones d’origine suite aux opérations menées par les FARDC ayant favorisé un retour au calme. Au total, 205 ménages ont été enregistrés à Mitetezi, 55 ménages à Kabuga, 45 ménages à Mulicha, et 4 ménages à Humbwe.

Contact

DTM Support — iomdrcdtm@iom.int

RDC — Tanganyika: Suivi des urgences 39 (04 janvier -10 février 2021)

L’évaluation rapide de l’OIM (Emergency Tracking Tool, ETT) est un outil mis en place dans le but de collecter des informations sur les mouvements importants et soudains des populations. Ces informations sont collectées à la suite de visites sur le terrain et ou d’entretiens téléphoniques avec les informateurs clés des sites de déplacement ou des communautés d’accueil. D’autres informations sont ensuite recueillies et analysées à partir des outils ERM. Ce rapport synthétique présente les résultats de l’évaluation menée le 4 février 2021.

Dans la nuit du 4 au 5 janvier 2021 des attaques d’hommes armés, qui seraient venus des montagnes surplombantes la cité de Kabimba et ses environs, ont poussé les populations en provenance des villages Humbwe, Mulicha, Mitetezi, et Kabuga situés dans le groupement Kasanga Mtoa Chefferie Tumbwe Territoire de Kalemie, province du Tanganyika à se déplacer à Kabimba et à Kalemie. La majorité de cette population a trouvé refuge dans la cité de Kabimba, tandis que d’autres ont été signalés dans la ville de Kalemie. Au début du mouvement de déplacement, le nombre de ménages concernés était estimé à 550 dans la cité de Kabimba dans le territoire de Kalemie. Au moment de l’évaluation, les informateurs clés ont estimé à 80 le nombre de ménages déplacés. Les informations collectées renseignent que la majorité du groupe serait rentrée dans les villages de provenance notamment à Mitetezi, Kabuga, Mulicha et Humbwe suite à un retour au calme relatif.

Contact

DTM Support — iomdrcdtm@iom.int

Mozambique – Population Mobility Mapping Beira Corridor (November 2020)

This report presents the findings and results of the PMM and FM activities conducted along the Beira corridor in the central region of Mozambique, which included a Participatory Mapping Exercise (PME) conducted on 13 October 2020, followed by site assessments conducted on 17 and 18 November 2020 and, Flow Monitoring activities, conducted from 19 to 21 November 2020.

The PMM and FM activities were conducted with the purpose of understanding the influence of COVID-19 on mobility patterns, by identifying and analyzing the status and preparedness of Points of Entry (PoEs) and other key mobility locations. Moreover, this report includes information on a total of 4,016 persons who were identified transiting through the flow monitoring points from 19 to 21 November 2020. 

Contact

DTM Mozambique, DTMMozambique@iom.int

RDC — Sud Kivu: Suivi des urgences 37 (23-25 Décembre 2020)

Du 17 au 20 Décembre 2020 de fortes pluies accompagnées de vents violents ont causé d’importantes crues des rivières Mulongwe et Kanvinvira dans la ville d’UVIRA en territoire d’UVIRA. Ces crues ont provoqué l’inondation de plusieurs avenues dans la ville qui a occasionné des mouvements de population en provenance des quartiers touchés vers certains quartiers non affectés par la catastrophe.

 

Contact

DTM Support — iomdrcdtm@iom.int

IOM COVID-19 Impact On Points Of Entry Bi-Weekly Analysis 03 February 2021

IOM COVID-19 Impact on Points of Entry Bi-Weekly Analysis is meant to serve IOM Member States, IOM, UN and voluntary partner agencies, the civil society (including media) as well as the general population in analysing the impact of COVID-19 pandemic on Points of Entry. It is particularly relevant when identifying and addressing specific needs faced by migrants and mobile populations, disproportionately affected by global mobility restrictions.
 
The report is based on information provided by IOM field staff, using resources available at the IOM country office level and is accurate to the best of IOM’s knowledge at the time of compilation. All information is being constantly validated, including the geolocation and attributes, and through regular assessments and triangulation of information. The updates depend on the time frame within which the information becomes available and is processed by IOM. For this reason, the analysis is always dated and timestamped in order to reflect reality at a given time. However, as the situation continuously evolves and changes, despite IOM’s best efforts, the analysis may not always accurately reflect the multiple and simultaneous restrictive measures being imposed at a specific location. 

Contact

dtmcovid19@iom.int

Methodology

Mobility Tracking

RDC — Sud Kivu: Suivi des urgences 34 (26 - 31 Décembre 2020)

En date du 04 Décembre 2020 des déplacements de populations en provenance des villages de CIKENJE, MAHALI, KARHALE, KASHESHA, CIGIRHI, BUTWASHENGE, KABONA et IHEMBE, situés dans la chefferie de NINDJA, groupement de IHEMBE, dans le territoire de KABARE, Province du Sud Kivu ont été observés Ces populations auraient fui les affrontements entre les forces armées de la République Démocratique du Congo ( et la milice RAIYA MUTOMBOKI, ainsi que des confits liés à l’acquisition du pouvoir coutumier dans la chefferie de Nidja La majorité de ces déplacés s’est installée dans les villages de MULE/KALAMBO, FENDULA, CIFUNZI/MUSHADU, KAKUNDA/KARHULILIZA et KACHUBA en territoire de KALEHE.

Contact

DTM Support — iomdrcdtm@iom.int

RDC — Ituri: Suivi des urgences 35 (9-10 Décembre 2020)

En date du 20 Novembre 2020 la localité de Biakato a reçu plusieurs familles de déplacés en provenance des villages de MABUO et BAITI situés dans la chefferie de BABOMBI, groupement de BAMBILA BANGOLE, dans le territoire de MAMBASA, Province de Ituri Ces populations auraient fui à la suite d’une incursion des présumés ADF qui ont enlevé, tué et incendié plusieurs maisons dans ces villages dans la nuit du 19 au 20 Novembre 2020 La majorité de ces déplacés ont trouvé refuge dans des familles d’accueil dans les centres de Biakato mine

Contact

DTM Support — iomdrcdtm@iom.int

RDC — Ituri: Suivi des urgences 36 (9-10 Décembre 2020)

Entre le 10 et 11 octobre 2020 le village MAKUMO a accueilli plusieurs familles déplacées en provenance des localités de MBAU et ERENGETI situées dans le secteur de BENI MBAU, groupement de BATANGI, en territoire de BENI, Province du Nord Kivu Ces populations auraient fui, suite à une incursion des présumés ADF qui auraient enlevé, tué et incendié plusieurs maisons des villages de provenance dans la nuit du 10 Octobre 2020 Les populations déplacées se sont essentiellement réfugiées dans les familles d’accueil du village de MAKUMO

Contact

DTM Support — iomdrcdtm@iom.int

Mauritanie : COVID-19 — Restrictions de mobilité (Janvier 2021)

La pandémie de COVID-19 a eu des conséquences majeures sur la mobilité dans le monde. Au-delà des fortes perturbations de la mobilité, de nombreux gouvernements ont imposé des mesures préventives, souvent très restrictives, limitant ou interdisant les mouvements de personnes dans le but d'endiguer la propagation du virus. Ainsi, dès le 15 mars 2020, le gouvernement de la république islamique de Mauritanie a progressivement mis en place des mesures limitant les déplacements dans le pays pour contenir la propagation de l’épidémie dans le pays. Ces mesures, comme le couvre-feu et les restrictions des voyages, ont été graduellement levées à partir de juillet 2020 et remises à nouveaux en décembre 2020. Afin de mieux comprendre comment ces restrictions affectent la mobilité dans le pays, le pilier thématique du Système des Nations Unies sur les points d’entrée a développé un outil de collecte de données permettant de cartographier l'emplacement des principaux points d'entrée dans le pays, de recueillir des données sur leur statut opérationnel et d'identifier les mesures et restrictions imposées à ces points. Cet outil utilise la méthodologie DTM de l’Organisation internationale pour le migrations (OIM). Les évaluations ont pour but d'aider les autorités nationales, les agences des Nations Unies, les organisations et autres parties prenantes clés à identifier et à développer des interventions adéquates de préparation et de réponse à la pandémie au niveau des PdE. Ce rapport quadrimestriel présente des informations sur le statut opérationnel, les mobilités transfrontalières et les mesures préventives mises en place dans 28 PdE à travers le pays.

Contact

DTMMauritania@iom.int

Methodology

Mobility Tracking

RDC — Sud Kivu: Suivi des urgences 30 (7-8 Décembre)

Le 3 novembre 2020 de violents affrontements opposant les Mai Mai Burundais/ Fuliro et les Forces Loyalistes du Congo ( ont poussé les populations des villages de Bwangu Butumba Miduza et Kabamba, (groupement Kigoma, chefferie Bafuliro, Territoire d’Uvira en province du Sud Kivu) à se déplacer vers la localité de RUKOBERO. Cette a crise a occasionné la destruction des maisons, la perte et le pillage des biens ainsi que des déplacements continus de populations fuyant les combats et l’insécurité persistante de leur village.

Contact

DTM Support — iomdrcdtm@iom.int