Sénégal — Rapport sur le suivi des flux de populations 31 (Novembre 2019)

20 Dec 2019 Senegal Round 31 French Download

Au Sénégal, deux points de suivi sont installés depuis avril 2019 sur plusieurs lieux de transit importants à Kidira et Moussala; ceux-ci enregistrent plus particulièrement les mouvements quotidiens des bus de voyageurs en provenance et à destination du Mali, de la Gambie et de la Guinée-Conakry. Durant le mois de novembre 2019, une moyenne de 489 individus ont été observés aux FMP chaque jour, soit une hausse de 31 pour cent par rapport au mois précédent. Les mouvements locaux de courte durée (41%), la migration économique de longue durées (34%), le tourisme (18%) et la migration saisonnière (6%) ont été les principaux motifs de migration des personnes transitant par les points de suivi des flux. Bamako, Dakar, Banjul et Kaolack étaient les principales villes de départ (73%, 10%, 4% et 2% respectivement) et de destination (12%, 52%, 3% et 29% respectivement) des flux observés au cours de ce mois. Au cours de ce mois, les Maliens (36%), les Sénégalais (23%) les Nigérians (18%), les Nigériens (10%) et les Ghanéens (6%) ont été les principales nationalités observées.

Contact

Regional Office Dakar, RODakarepcteam@iom.int

Methodology

Flow Monitoring