RDC — Ituri: Suivi des urgences 15 (11-12 Février 2020)

L’évaluation rapide de l’OIM (Emergengy tracking tool, ETT) est un outil mis en place dans le but de collecter des informations sur les mouvements importants et soudains de populations. Ces informations sont collectées dans les sites de déplacement ou les communautés hôtes, par le biais de visites sur le terrain et d’entretiens avec des informateurs clés. Ce rapport synthétique présente les résultats des évaluations réaliséesdu 11au 12 Février 2020 à travers des visites directes.

Du 30 Janvier au 4 Février 2020, il a été observé des déplacements de populations des deux côtés de la région frontalière entre les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Ces mouvements concernent les villages de MAMOVE, MANDUMBI, TINGBE, KAMANYOLA, DINAMO, OGLASSE, ETOILE, PAMABOU, SAMBOKO, MBAU, MUTUEYI, OICHA, ERENGETI, MANGINA, MAITATU, ONDOTO situés dans le territoire de BENI, province du NORD KIVU, et des villages situés dans le voisinage de la localité de NDALYA en territoire de IRUMU, province d’ITURI. Ces déplacés auraient fui l’insécurité provoquée par de multiples incursions et tueries attribuées aux présumés rebelles du mouvement ADF NALU. La majorité des déplacés ont trouvé refuge dans les villages de NDIMO, MAMBELENGA, MAHALA, MAYALIBO, SOKOTANO, BWANASULA et une autre partie des déplacés s’est installé dans les sites ANGLICAN, CATHOLIQUE, CPS et ADVANTISTE du village de NDALYA en partie déserté par sa population depuis le 03 Janvier 2020 à la suite d’une attaque attribuée aux présumés rebelles ADF.

Contact

DTM Support — iomdrcdtm@iom.int