Mali — Rapport sur les déplacements (Décembre 2020)

03 Feb 2021 Mali French Download

La crise sécuritaire que le Mali a connu en 2012 a provoqué d’importants déplacements de populations tant à l’intérieur du territoire que vers les pays limitrophes. Afin d’orienter la réponse humanitaire et de faciliter le retour et la réintégration des personnes déplacées internes (PDIs) et des réfugiés, la Direction Nationale du Développement Social (DNDS), fournit depuis décembre 2014 des informations à l’ensemble de la communauté humanitaire et aux pouvoirs publics afin de répondre aux besoins des populations déplacées, retournées et rapatriées au Mali.

 

Les opérations de collecte et de mise à jour des données menées dans le cadre du programme DTM montrent une augmentation du nombre de personnes déplacées au Mali. La population déplacée dans le pays a augmenté de 7 pour cent par rapport à octobre 2020. Le nombre de PDIs est en effet passé de 311 193 personnes (rapport DTM d’octobre 2020) à 332 957 en décembre 2020 soit une augmentation de 21 764 individus. Cette augmentation s’explique par l’aggravation des conditions sécuritaires dans les régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Ménaka et la bande frontalière Mali-Burkina Faso au cours des derniers mois, engendrant de plus en plus de déplacements.

Contact

DTM Mali, DTMMali@iom.int