Mali — Rapport sur le suivi des flux de population 44 (Septembre 2019)

17 Oct 2019 Mali Round 44 Download

Au Mali, des points de suivi des flux (FMP) sont installés dans des lieux de transit clés du pays (Gao, Tombouctou, Kidal, Ménaka, Mopti, Kayes, Ségou, Sikasso et Bamako) afin d'enregistrer les mouvements de voyageurs en partance vers et en provenance d'autres pays en Afrique de l'Ouest et du Nord. En septembre 2019, le nombre journalier moyen de personnes observées au niveau des FMP (307) a augmenté de 32% par rapport au mois précédent. Les Maliens, Guinéens, Ivoiriens, Sénégalais et Burkinabés représentent 71%  de tous les individus observés. L'Algérie, la Mauritanie, le Niger et la Burkina Faso sont les principaux pays par lesquels les migrants transitent après leur passage au Mali. La migration économique incluant notamment la migration à long-terme (90%) et la migration saisonnière (6%), est le principal motif de voyage des personnes passant par les FMP.

Contact

DTM Mali, DTMMali@iom.int

Methdology

Flow Monitoring