Guinée — Rapport sur le suivi des flux migratoires 17 (Octobre 2018)

20 Dec 2018 Guinea Round 17 Download

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre et connaître les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population (FMP) est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux, les profils des migrants, les tendances et les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. En Guinée, 5 points de suivi ont été installés depuis avril 2017 dans les localités frontalières avec le Mali et le Sénégal dont 3 sont actifs à ce jour. Il s’agit des localités de Kouremalé, Nafadji et Boundoufourdou où l’on observe les mouvements des voyageurs. Cette infographie est un résumé des données collectées sur l’ensemble des points de suivi au cours du mois de septembre 2018. Les flux observés au cours de ce mois ont montré des pics hebdomadaires qui correspondent aux jours de marché. Deux principaux moyens de transport ont été identifiés: les voitures (89% des flux) et les bus (10% des flux). La principale nationalité observée au cours de ce mois sont les Guinéens (81%). En octobre, les principaux mouvements migratoires observés étaient la migration économique de long-terme (46% des individus observés), la migration de court-terme (42%) et la migration saisonnière (7%). Parmi ceux-ci, La proportion des mineurs non accompagnés observés sur l’ensemble des points de suivi des flux est moins de 1%.

Contact

Djiguiba Camara, RODakarEPCTeam@iom.int

Methdology

Flow Monitoring