Burkina Faso — Rapport sur le suivi des flux de populations 32 (Novembre 2019)

26 Dec 2019 Burkina Faso Round 32 Download

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux dans le but de mieux comprendre les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de populations est une activité qui vise à quantifier les flux, à identifier les tendances, à définir les profils des voyageurs et à retracer les routes migratoires sur un point d’entrée, de transit ou de sortie donné. Au Burkina Faso, des points de suivi des flux (FMP) sont installés sur plusieurs lieux de transit importants de Ouagadougou depuis février 2017. D'autres points ont été installés à Dori/Seytenga en février 2018, à Kantchari en mars 2018, ainsi qu'à Faramana et Yendéré en avril 2018. 

La moyenne d’individus observés par jour était de 1 894 pendant le mois de novembre 2019, soit une hausse de 9% par rapport au mois d'octobre 2019. Pendant ce mois, les principales raisons de déplacement des personnes transitant par les points de suivi des flux ont été: la migration saisonnière (37%), les mouvements locaux de courte durée (32%), la migration économique de plus de six mois (27%) et le tourisme (4%). Les Burkinabés (45%), les Nigériens (18%), les Maliens (14%), les Nigérians (6%), et les Ivoiriens (5%) ont été les principales nationalités observées aux différents points de suivi des flux au cours de ce mois.

Contact

Regional Office Dakar, RODakar-DataResearch@iom.int

Methdology

Flow Monitoring