Afrique de l'Ouest et du Centre — Tableau de Bord Mensuel sur la Crise du Bassin du Lac Tchad 29 (25 Février 2021)

La crise dans le Bassin du lac Tchad est le résultat d’une combinaison complexe d’une multitude de facteurs, y compris un conflit armé impliquant des groups armés non étatiques, des niveaux extrêmes de pauvreté, un sous-développement persistent, et des bouleversements climatiques, qui ont conduit à des déplacements de populations importants. Au 25 février 2021, le Cameroun, le Tchad, le Nigeria et le Niger accueillaient 5 118 035 individus affectés par la crise, dont des Personnes déplacées internes (PDI), des réfugiés et des retournés (anciennes PDI et retournés de l’étranger). 76 pour cent d’entre eux (soit 3 880 984 personnes) se trouvaient au Nigeria, 11 pour cent au Cameroun (561 296 personnes), 8 pour cent au Tchad (409 610 personnes) et 5 pour cent au Niger (266 145 personnes).

Contact

Regional Office Dakar, RODakar-DataResearch@iom.int