Afrique de l'Ouest et du Centre — Suivi des flux de populations — Analyse d'enquêtes individuelles (2018 — 2020)

L’Afrique de l’Ouest et du Centre est historiquement une région à forte migration, tant intrarégionale qu’interrégionale. Les populations migrent souvent pour des motifs variés. La migration en Afrique de l’Ouest et du Centre est notamment encouragée par la libre circulation des personnes et des biens mise en place dans la zone Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC).
 
Afin d’obtenir une meilleure compréhension des mobilités dans la région, l’OIM a déployé depuis 2016, à travers la Matrice de suivi des déplacements (DTM, Displacement Tracking Matrix, en anglais) un outil de suivi des flux de populations. Ce déploiement s’est effectué de manière progressive, débutant en 2016 au Niger, en 2017 au Mali puis au Burkina Faso, Guinée, Nigéria, Sénégal et Tchad en 2018. Enfin, en 2019, le suivi des flux de population a été déployé au Cameroun. Au total, quarante-cinq points de suivi des flux (ou Flow Monitoring Points, FMPs en anglais) ont été mis en place dans ces 8 pays.
 
Ce rapport analyse ces données collectées entre 2018 et 2020 à partir d’un questionnaire individuel qui est administré à un voyageur ayant donné son consentement.

Contact

Regional Office Dakar, RODakar-DataResearch@iom.int

Methodology

Survey Flow Monitoring