Mobility Tracking

Share

Télécharger

Share

Contacter
dtmhaiti@iom.int
Langue
French
Emplacement
Haiti
Période couverte
Feb 19 2024
Feb 20 2024
Activité
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking

Ces informations ont été recueillies à la suite d’attaques armées survenues le 18 février 2024 dans les communes de Mirebalais et Saut-d’Eau situées dans le département du Centre, ainsi que dans la commune de Thomazeau dans le département de l’Ouest. Selon les données collectées, un total de 1 590 personnes (365 ménages) se sont déplacées suite à ces attaques. L’intégralité d’elles se sont réfugiées auprès des proches, dans des familles d’accueil.

Télécharger

Share

Contacter
RO Dakar, RODakar-DataResearch@iom.int
Langue
English
Emplacement
Période couverte
Jan 01 2023
Dec 31 2023
Activité
  • Other
  • Mobility Tracking

La migration irrégulière est un phénomène complexe, dynamique et fragmenté, et reste difficile à décrire pleinement. Il est essentiel de renforcer la compréhension des itinéraires migratoires, des tendances ainsi que des profils des migrants afin de protéger les migrants et de soutenir des politiques fondées sur des données probantes. La Matrice de suivi des déplacements (Displacement Tracking Matrix, DTM) et le Projet sur les migrants disparus (Missing Migrants Project, MMP) de l'Organisation internationale pour les migrations collectent des données sur les départs, les arrivées, les décès et les disparitions de migrants le long des routes migratoires.

Ce document présente la reprise des migrations depuis les côtes de l'Afrique de l'Ouest vers les îles Canaries (Espagne). Cette route, déjà active en 2006, a connu un nombre croissant de mouvements en 2023. Les risques, décès et disparitions suite à des naufrages sont également en augmentation le long des côtes atlantiques.

Entre janvier et décembre 2023, 39 910 migrants ont atteint les îles Canaries de manière irrégulière après avoir traversé en bateau depuis les côtes de l'Afrique de l'Ouest, soit une augmentation de 155 pour cent par rapport à 2022 (15 682).

Néanmoins, les risques et dangers le long de la route ouest-africaine de l'Atlantique demeurent et 47 naufrages ont été enregistrés le long de cette route en 2023, entraînant la mort ou la disparition de 958 migrants.

Les données sur la route Atlantique d’Afrique de l'Ouest restent rares et incomplètes. Il n'existe actuellement aucune approche harmonisée de la collecte des données, sauf à l'arrivée aux îles Canaries. Des données supplémentaires sont collectées par l'OIM sur les profils des migrants arrivés et sur les navires interceptés. Il existe très peu de données sur le nombre réel de départs et de tentatives depuis les côtes ouest-africaines, tandis que les naufrages ne sont souvent pas signalés.

Télécharger

Share

Type de carte
Atlas Map
Date de publication
Wed, 02/21/2024 - 05:26
Activité
Mobility Tracking

Ce document présente une collection de cartes issues des données collectées lors la troisième phase (Round 3) des évaluations sur la situation de déplacement dans le département de l’Artibonite. Les évaluations se sont déroulées du 10 au 16 décembre 2023 dans les sections communales et sites d’accueil des populations déplacées internes et retournées. Dans ces lieux, les données ont été collectées à travers des interviews avec des informateurs clés ainsi que des observations directes.

Télécharger

Share

Contacter
DTM Haiti, dtmhaiti@iom.int
Langue
French
Emplacement
Haiti
Période couverte
Dec 10 2023
Dec 16 2023
Activité
  • Mobility Tracking
  • Site Assessment
  • Baseline Assessment
  • Village Assessment

Ce document présente une collection de cartes issues des données collectées lors la troisième phase (Round 3) des évaluations sur la situation de déplacement dans le département de l’Artibonite. Les évaluations se sont déroulées du 10 au 16 décembre 2023 dans les sections communales et sites d’accueil des populations déplacées internes et retournées. Dans ces lieux, les données ont été collectées à travers des interviews avec des informateurs clés ainsi que des observations directes.

Jeux de données publique

Share

Contacter
dtmhaiti@iom.int
Emplacement
Haiti
Activité
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking
Période couverte
Jan 20 2023 -
Feb 05 2024

Emergency Tracking Tool #37.1 was collected following various armed attacks that occurred in several neighborhoods of the capital since 5 February, in the municipalities of Carrefour, Cité Soleil and Tabarre. A total of 9,901 people have been displaced following these attacks, including 7,261 following attacks in neighborhoods bordering the municipalities of Cité Soleil and Tabarre as well as 2,640 following those in the municipality of Carrefour. 

Population Groups

IDPs

Survey Methodology

Unit of Analysis Or Observation

Admin Area 2

Admin Area 3

Site

Type of Survey or Assessment

Key Informant

Keywords

Mobility

Geographical Scope Partial Coverage

Administrative boundaries with available data

The current dataset covers the following administrative boundaries

Télécharger

Share

Contacter
DTM Cameroon, DTMCameroun@iom.int
Langue
English
Emplacement
Cameroon
Période couverte
Feb 10 2024
Feb 14 2024
Activité
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking

Le suivi des situations d’urgence (en anglais, Emergency Tracking Tool, ETT) est une des composantes de la Matrice de suivi des déplacements (en anglais, Displacement Tracking Matrix, DTM) déployée par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). Il a pour objectif de rassembler des informations sur les mouvements significatifs et soudains de populations, ainsi que sur des urgences sécuritaires et climatiques. Les données ont été collectées par observation directe et par des entretiens téléphoniques, auprès de quatre informateurs clés, principalement des autorités locales, des organisations non-gouvernementales (ONG), des organisations de la société civile (OSC) et des représentants des populations dans les lieux affectés.

Ce tableau de bord présente des informations sur le déplacement de populations des localités de Dor-Imar, Kouk 1, Kouk 2 et Koussouma vers les sites de Blangoua Bâche et de Dougoumachi (Blangoua Centre) dans l’arrondissement de Blangoua, département du Logone-Et-Chari.

Jeux de données publique

Share

Contacter
DTMDRC@iom.int
Activité
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking
Période couverte
Jan 28 2024 -
Feb 12 2024

Depuis 2022, la région orientale de la République démocratique du Congo (RDC), en particulier le Nord-Kivu, est en proie à un conflit dévastateur qui s'est intensifié et est devenu de plus en plus complexe au fil du temps, avec le potentiel d'atteindre des niveaux sans précédent dans le Nord-Kivu. Cette crise se caractérise par une multitude d'acteurs armés en conflit, une importante population déplacée et une population encore plus importante en manque d'aide humanitaire. Le conflit actuel entre le groupe M23 et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et leurs alliés a été une source majeure de violence et d'instabilité dans la région.

Le début du déploiement du personnel de la force régionale de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) a été signalé depuis le 28 décembre 2023. Cette initiative intervient dans un contexte marqué par une recrudescence des combats entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et ses alliés d’une part, et le groupe M23 d’autre part.

Depuis le début de la crise, l'OIM, par le biais de la DTM continue à mener une série d'évaluations rapides, y compris le suivi des urgences (EET/ERM), l'analyse des crises et enregistrement avec priorité de répondre aux besoins immédiats d'information en vue de comprendre la dynamique des déplacements et les besoins. Ce rapport présente les résultats des évaluations menées dans les différentes zones de déplacement et de retour du 28 janvier au 12 février 2024.

Population Groups

IDPs

Returnee (Previously Internally Displaced)

Survey Methodology

Unit of Analysis Or Observation

Admin Area 2

Admin Area 3

Admin Area 4

Type of Survey or Assessment

Key Informant

Keywords

AAP

Demographics

Mobility

Geographical Scope Partial Coverage

Administrative boundaries with available data

The current dataset covers the following administrative boundaries

Télécharger

Share

Contacter
DTM Cameroon, DTMCameroun@iom.int
Langue
English
Emplacement
Cameroon
Période couverte
Feb 06 2024
Feb 13 2024
Activité
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking

Le suivi des situations d’urgence (en anglais, Emergency Tracking Tool, ETT) est une des composantes de la Matrice de suivi des déplacements (en anglais, Displacement Tracking Matrix, DTM) déployée par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). Il a pour objectif de rassembler des informations sur les mouvements significatifs et soudains de populations, ainsi que sur des urgences sécuritaires et climatiques. Les données ont été collectées par observation directe et par des entretiens téléphoniques, auprès de six informateurs clés, principalement des autorités locales, des organisations non-gouvernementales (ONG), des organisations de la société civile (OSC) et des représentants des populations dans les lieux affectés.

Ce tableau de bord présente des informations sur le déplacement de populations des localités de Mavoumai, Hazalak, Moutsecar, Guedjele (arrondissement de Koza), Ldubam-Bas, Magoumaz, Oupai, Ldamang et site 4 de Zamai (arronsissement de Mokolo) vers les localités de Gouzda-Wayam, Mazi, Oulad, Dzakorma, Guid-Balla, Kondorma,  Pamba’o (arrondissement de Koza) et Kessohone-Zamai (Arrondissement de Mokolo) , département du Mayo-Tsanaga.

Télécharger

Share

Contacter
dtmhaiti@iom.int
Langue
French
Emplacement
Haiti
Période couverte
Feb 07 2024
Feb 13 2024
Activité
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking

Ces informations ont été recueillies à la suite de diverses attaques armées survenues dans plusieurs quartiers de la capitale depuis le 05 février, dans les communes de Carrefour, Cité Soleil et Tabarre. Ce rapport est une mise à jour de celui publié le 11 février et d’autres mises à jour seront publiées selon l’évolution des déplacements. Un total de 9 901 personnes se sont déplacées suite à ces attaques dont 7 261 à la suite des attaques dans des quartiers limitrophes des communes de Cité Soleil et Tabarre ainsi que 2 640 à la suite de celles dans la commune de Carrefour. La plupart de ces personnes (90%) se sont réfugiées dans zones situées dans le département de l’Ouest et le reste sont partis en provinces, notamment vers les Nippes (5%) et le Centre (3%). La majorité (63%) se sont réfugiées dans des familles d’accueil et 37% dans 13 sites (tous situés dans la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince, dans le département de l’Ouest) dont 3 qui existaient déjà avant ces incidents et 10 nouvellement créés. 

Télécharger

Share

Type de carte
Atlas Map
Date de publication
Wed, 02/14/2024 - 02:40
Activité
Mobility Tracking

Ce document présente une collection de cartes basées sur les données recueillies lors de la première phase (Round 1) des évaluations sur la situation de déplacement dans le Grand Sud (département du Sud, Sud-Est, Nippes et Grande'Anse). Les évaluations ont eu lieu du 16 novembre au 02 décembre 2023 dans les sections communales et les sites d'accueil des populations déplacées internes et retournées. Les résultats ont indiqué que près de 117 000 personnes sont déplacées internes dans le Grand Sud dont la quasi totalité a fui la Zone Métropolitaine de Port-au-Prince.