Tchad — Synthèse mensuelle sur la mobilité (Avril 2020)

15 May 2020 Chad French Download

La pandémie du COVID-19 a commencé à toucher le Tchad à la mi-mars 2020, avec le premier cas positif identifié le 19 mars 2020. À la date du 16 mai 2020, 503 cas de COVID-19 ont été confirmés au Tchad. Outre les conséquences potentiellement graves de l’épidémie sur la santé publique, le COVID-19 a considérablement affecté la mobilité vers, depuis et à l’intérieur du pays. Depuis le début du mois de mars 2020, des restrictions concernant la mobilité des personnes – notamment la fermeture de toutes les frontières aériennes et terrestres et des limitations de mouvement strictes à l’intérieur du pays – ont conduit à une diminution des flux migratoires observés au Nord. Par ailleurs, des milliers de personnes se retrouvent bloquées à des points d’entrée clés ou au sein du pays. En outre, des déplacements causés par des attaques armées et des catastrophes naturelles continuent d'être observés.

Ce rapport vise à présenter les tendances et chiffres clés liés à la mobilité des personnes au Tchad au cours du mois d'avril 2020.

Contact

DTM Chad, dtmtchad@iom.int