Tchad — Rapport sur le suivi des flux de populations 37 (Avril — Mai 2020)

16 Jul 2020 Chad Round 37 Download

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Ce rapport présente les données collectées du 21 avril au 30 mai 2020 aux points de passage de Faya, Zouarké et Ounianga Kébir, qui se trouvent dans le Nord du Tchad, et qui ont été installés afin d’observer les mouvements de voyageurs en transit. Le point de suivi des flux d’Ounianga Kébir a été installé au début du mois de mars 2020, afin de renforcer le suivi des flux de voyageurs dans le Nord du Tchad.

La moyenne d’individus observés par jour était de 337 entre le 21 avril et le 30 mai 2020. Une diminution de 46 pour cent a été observée par rapport au mois de mars 2020, mois pendant lequel la moyenne journalière était de 630 individus. Cette diminution s’explique par les mesures de prévention prises par les autorités tchadiennes afin de prévenir et contenir la propagation du COVID-19, notamment l’interdiction des voyages interurbains. Il est à souligner que malgré ces restrictions, quelques mouvements ont continué à être observés. Ainsi, la migration économique de plus de six mois (48%) et les mouvements locaux de courte durée (47%) étaient les flux les plus observés et 91 pour cent des voyageurs étaient des adultes (86% d’hommes et 5% de femmes), tandis que 9 pour cent étaient des mineurs (7% de garçons et 2% de filles). Les ressortissants tchadiens formaient la plupart des voyageurs (96%). Faya, Abéché et Zouarké constituaient les principales villes de provenance des flux de voyageurs avec respectivement 35, 13 et 8 pour cent des voyageurs qui en provenaient. Faya (29%), Kalaït (18%) et Abéché (17%) étaient les principales destinations des voyageurs. 

Contact

DTM Tchad, dtmtchad@iom.int

Methdology

Flow Monitoring