Tchad — Rapport sur le suivi des flux de populations 30 (Septembre 2019)

17 Oct 2019 Chad Round 30 Download

L’OIM travaille avec les autorités nationales, locales et des partenaires locaux, afin de mieux comprendre les mouvements migratoires à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Ce rapport présente les données collectées pendant le mois de septembre 2019 aux points de passage de Faya, Zouarké, Rig-rig et Sarh dans le Nord, l’Ouest et le Sud du Tchad, qui ont été installés afin d’observer les mouvements de voyageurs en transit. Il est à noter que le point FMP de Kalait a été rendu inactif depuis juin 2019 afin d’ouvrir le point de Zouarké pour mieux suivre les mouvements transfrontaliers.

La moyenne d’individus observés par jour a été de 745 pendant le mois de septembre 2019. Une augmentation de 10 pour cent a été observée par rapport au mois d‘août 2019, mois pendant lequel la moyenne journalière était de 674 individus. Cette augmentation peut s’expliquer par le fait que la période de récolte au sud du pays a débuté et les personnes se déplacent pour l’achat des produits agricoles. Les mouvements locaux de courte durée ont été les plus observés, constituant 46 pour cent des flux. En septembre 2019, 88 pour cent des voyageurs étaient des adultes (70% d’hommes et 18% de femmes), tandis que 12 pour cent étaient des enfants (7% de garçons et 5% de filles). Les ressortissants Tchadiens formaient la majorité des voyageurs (95%). Il est à noter que plus de 3 pour cent des voyageurs observés étaient des Nigériens, Soudanais et Centrafricains. Sarh, Faya, Sido et Abéché ont constitué les principales villes de provenance des flux de voyageurs avec respectivement 27, 19, 10 et 9 pour cent des voyageurs. Faya, Sido et Sarh ont été les principales destinations de voyageurs avec respectivement 23, 17 et 17 pour cent des personnes qui s’y rendaient.

Contact

DTM Tchad, dtmtchad@iom.int

Methdology

Flow Monitoring