Tchad — Rapport sur le suivi des flux de populations 18 (Septembre 2018)

16 Oct 2018 Chad Round 18 Download

Dans le Nord du Tchad, un point de suivi a été installé depuis avril 2017 dans la ville de Kalait, suivi par l'installation de points de suivi à Faya et Zouarké en mars 2018. Ce rapport présente les données collectées pendant le mois d'aout à Faya et Kalait et les mois de septembre à Zouarké, dans le nord du Tchad. Au cours de cette période, une moyenne de 731 individus par jour a été observée. Cette diminution des mouvements en septembre peut s’expliquer par la demande du gouvernement que les migrants orpailleurs sur les sites de Miski, et Kouri Bougoudi quittent ces lieux. En conséquence, Zouarké, Faya et Kalait ont été les principales villes de transit de ces migrants vers d’autres lieux. Il ressort qu’un autre nouveau site de mine d’or a été découvert à Wadi Gouro, également dans la province de Tibesti, qui est devenu un nouveau lieu de destination de ces migrants. 83% des migrants identifés étaient des hommes adultes, tandis que 10% étaient des femmes et 7% des mineurs. Les ressortissants Tchadiens formaient la grande majorité des individus (95%) observés aux trois FMP. Le motifs principal de migration étaient la migration économique (36%).

Contact

DTM Chad, DTMChad@iom.int

Methdology

Flow Monitoring