Tchad — Province du Lac — Rapport sur l'indice de stabilité 1 (Février — Mars 2021)

22 Nov 2021 Chad Round 1 Download

Depuis 2015, le Tchad fait l’objet d’attaques perpétrées par des groupes armés non-étatiques présents dans le bassin du Lac Tchad engendrant des déplacements massifs de populations, aussi bien internes que transfrontaliers. Dans ce contexte mélangeant des déplacements prolongés et nouveaux, il est crucial de disposer des outils de collecte des données permettant d’orienter aussi bien les stratégies purement humanitaires que les stratégies de transition vers le développement. Ainsi, la DTM met en œuvre plusieurs outils dans la province du Lac dont l’indice de stabilité.

Ce rapport présente les résultats du premier round de l’indice de stabilité dans la Province du Lac, réalisé entre février et mars 2021. Cet outil a été piloté au Tchad, Nigeria et Cameroun en 2019 et a été officiellement lancée dans ces trois pays et le Niger en 2021.

L’indice de stabilité a pour but d’évaluer le niveau de stabilité des zones accueillant des populations déplacées dans le Bassin du Lac Chad et ressortir les facteurs influençant ce niveau de stabilité. L’objectif ultime est de permettre une programmation ciblée dans les localités selon leur stabilité et ainsi permettre des interventions cohérentes qui lient les approches humanitaires, de transition et de développement selon la situation de localités.

L'indice de stabilité est basée sur des données collectées par le biais d’entretiens avec des informateurs clés au niveau de la localité (niveau administratif le plus bas possible). Cet indice met en corrélation une trentaine d’indicateurs relatifs aux conditions de vie des populations, regroupés en trois échelles permettant de calculer un score de stabilité dans les zones accueillant les populations déplacées. Les échelles sont les suivantes : 1) accès aux services de base et aux moyens de subsistance, 2) niveau de cohésion sociale et 3) niveau de sécurité.

Ces indicateurs sont issus des résultats de récentes recherches quantitatives et qualitatives sur les dynamiques dans les contextes post-conflits. Ils sont représentatifs des conditions de vie minimales en-deçà desquelles la stabilité n’est pas suffisante pour favoriser des solutions durables.

Les données présentées dans ce rapport ont été collectées entre le 17 février et le 17 mars 2021 dans 228 localités dont 171 sites et 57 villages.

Contact

DTM Chad, dtmtchad@iom.int