Sénégal — Etat des lieux de départ — Mouvements vers les Îles Canaries (Juillet — Août 2022)

12 Oct 2022 Senegal Download

Depuis 2019, un nombre croissant de personnes empruntent la Route Atlantique Ouest Africaine (WAAR). Cette route migratoire, qui avait été particulièrement active en 2006, est redevenue une route fréquemment empruntée par les migrants. C’est ainsi qu’en 2019, 2 687 migrants sont arrivés aux îles Canaries. Ce chiffre, qui avait atteint 23 023 personnes en 2020 a connu une baisse sensible de 4,1 pour cent en 2021, soit 22 316 personnes (Source : Ministère de l’intérieur Espagnol – 2021). Les migrants quittent généralement les côtes du Maroc ou de la Mauritanie vers les îles Canaries. Cependant, les départs sont souvent préparés depuis les côtes du Sénégal et le voyage vers les îles Canaries comprend souvent plusieurs étapes intermédiaires.

Depuis octobre 2020, l’OIM réalise un monitoring des principaux lieux de départ de bateaux en direction des Îles Canaries (Espagne). Ce rapport présente les principales données collectées, la méthodologie employée et les autres évènements identifiés par les enquêteurs le long des côtes sénégalaises.

 

Entre janvier et août 2022, 10 637 migrants sont arrivés de manière irrégulière dans les îles Canaries. A l’inverse, au cours de la même période en 2021, on dénombrait 9 255 arrivées. Ceci représente une augmentation de 15 pour cent (Source : Ministère de l’intérieur Espagnol).

Contact

RO Dakar, RODakar-DataResearch@iom.int,codakar@iom.int

Methdology

Other Flow Monitoring