République Centrafricaine — Dashboard des déplacements 9 (10 Décembre 2019 au 31 Janvier 2020)

En réponde à la crise politique, humanitaire et communautaire touchant la République Centrafricaine, l'OIM a dépoloyé se Matrice de suivi des déplacements (DTM) pour collecter des données sur le nombre, les tendances, les conditions et les besoins des personnes affectées par le conflit. Ce Dashboard présente les données clés collectées du 10 décembre 2019 au 31 janvier 2020 dans 1 580 localités situées dans 9 préfectures (Bamingui-Bangoran, Bangui, Basse-Kotto, Haute-Kotto, Haut-Mbomou, Mbomou, Nana-Gribizi, Ouaka, et Ouham Pendé) de RCA. Au cours des évaluations de la DTM, un total de 1 484 101 personnes déplacées ont été indentifiées, parmi lesquelles 528 140 personnes déplacées internes (soit 2% de moins que le round précédent), 672 778 personnes retournées (anciennes PDI) (soit 12% de plus que le round précédent) et 283 183 personnes retournées de l'étranger (soit 8% de plus que le round précédent). Les populations déplacées sont composées à 51% de femmes et 49% d'hommes. Soixante-trois pour cent de la population déplacées sont des enfants, dont 30% enfants de moins de 5 ans. Les ménages PDI vivent principalement dans des communautés hôtes (90%), des  sites de déplacement officiels (7%) et des sites non officiels (3%). 

Contact

DTM République Centrafricaine, DTMRCA@iom.int