Niger — Rapport sur le suivi des flux de populations 12 (Juin 2018)

31 Jul 2018 Niger Round 12 Download

La moyenne journalière du nombre d’individus observés aux deux points de suivi des flux au Niger a diminué de 73% par rapport au mois de mai. Au cours de ce mois, Agadez, Assamaka, Arlit (Niger), Sebha, Tripoli, Misrata et Mizda (Libye) ont été les principales villes de départ des flux passant par les deux FMP du Niger. Arlit, Agadez Assamaka et Benghazi (Algérie) ont été les principales villes de destination des flux observés. 

Les individus transitant par les FMP voyageaient principalement en voiture (73%), ainsi qu'en en camion (6%) ou en bus (20%), incluant d’autres moyens de transport tel les motos, à pied ou dos de chameaux (1%). Les individus observés au cours de ce mois étaient principalement de nationalités nigérienne, libyenne, et tchadienne. 

L'analyse des données montre un schéma général de plus de migrants arrivant au Niger plutôt que de quitter le Niger de janvier à août 2017. Deux pics clés ont été observés: en février 2017, 27 230 individus ont été observés aux FMP et en août 2017, 12 082 individus. Cette augmentation des flux peut être attribuée à trois phénomènes: un contrôle plus strict des migrations, la criminalisation des personnes impliquées dans les migrations illégales et la détérioration de la situation en Libye, ainsi que les efforts de rapatriement des Nigériens nigériens les migrants retournant au Niger, d'autre part.

Contact

DTM Niger, DTMNiger@iom.int

Methdology

Flow Monitoring