Mali — Rapport sur les Mouvements de Populations (Juillet 2022)

18 Aug 2022 Mali Download

Au cours des cinq premiers mois de l’année 2022, dans un contexte marqué par l’insécurité et la fermeture des frontières terrestres et aériennes entre le Mali et les pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), des combats et attaques sporadiques se sont poursuivis dans plusieurs localités du pays occasionnant des déplacements internes de populations civiles dans le Nord et dans le Centre du pays. Le caractère violent des conflits a provoqué d’importants déplacements de populations à l’intérieur du territoire malien et dans les communes frontalières entre le Burkina Faso et le Niger, avec des méthodes de mouvements très complexes à suivre. Des déplacements de courte durée ont continué à être signalés dans différentes régions du pays.

Chaque semaine, de nouvelles personnes déplacées internes (PDI) continuent d’être enregistrées. Ces mouvements ont un impact considérable sur les personnes forcées de fuir leurs foyers et sur les communautés qui les accueillent.

Afin de répondre aux besoins des populations déplacées internes, rapatriées et retournées, la Commission Mouvement de Populations (CMP) recueille et analyse les informations sur les mouvements de populations à l’intérieur du Mali, afin de fournir un état complet des mouvements de populations et à la demande de ses partenaires. Les membres de la Commission sont : la Direction Générale de la Protection Civile (Ministère de la sécurité intérieur), UNHCR, OCHA, PAM, UNICEF, ACTED, NRC, DRC, HI, Solidarités International, CRS, OIM, et DNDS. Plusieurs autres entités participent régulièrement aux rencontres de la Commission.

Contact

DTM Mali, DTMMali@iom.int