Djibouti — Rapport sur les points de suivi des flux (septembre 2022)

08 Nov 2022 Djibouti Download

En septembre 2022, 18 773 mouvements ont été observés aux points de suivi des flux (FMP) à Djibouti, ce qui représente une moyenne quotidienne de 626 mouvements. Les flux migratoires ont diminué de 2% par rapport au mois d'août 2022, au cours duquel 19 163 mouvements avaient été enregistrés. Il convient de souligner qu'en septembre, les flux migratoires étaient encore inférieurs aux niveaux d'avant le COVID-19 (entre mars 2019 et mars 2020, la moyenne quotidienne 
était de 654).


Sur ces 18 773 mouvements, 2 851 (15%) ont été observés dans la région d’Obock. Cette région côtière de Djibouti est la principale porte d'entrée des migrants à destination et en provenance de la péninsule arabique. Les migrants se regroupent aux points de rassemblement dans la région d'Obock d’où ils traversent ensuite le golfe d'Aden sur des bateaux le long de ce qu'on appelle la route de l'Est.

Par rapport à la période de janvier à septembre 2021, les mouvements depuis l'Éthiopie ont augmenté de 74% avec 107 394 entrées entre janvier et septembre 2022. Cependant, par rapport à août 2022, ces mouvements ont diminué de 6% en septembre 2022. Par ailleurs, une diminution de 12% peut également être observée dans les chiffres des Ethiopiens revenus du Yémen. Cette diminution peut être attribuée au renforcement des opérations de surveillance par les garde-côtes djiboutiens à Obock.
 

Contact

DTM Djibouti, DTMDjibouti@iom.int

Methdology

Flow Monitoring