Afrique de l’Ouest et du Centre — Tableau de bord mensuel sur la crise du Liptako Gourma (33 Septembre 2022)

05 Oct 2022 West and Central Africa Round 33 Download

La région du Sahel central, et plus particulièrement la zone du Liptako Gourma, qui enjambe le Burkina Faso, le Mali et le Niger, est témoin d’une crise complexe qui comprend comme enjeux une compétition grandissante pour le contrôle de ressources; des bouleversements climatiques; une croissance démographique galopante; des niveaux élevés de pauvreté; l’absence d’opportunités économiques et un sentiment de désillusions quant au futur; des tensions communautaires; l’absence de présence étatique et le manque de services sociaux de base; et des violences provoquées par des réseaux de crime organisé et des groupes armés non étatiques. La crise a engendré, en 2021, la mort de 5 000 personnes (au 31 décembre) et conduit à des déplacements de populations significatifs dans les quatre pays touchés par la crise. 

Au 30 septembre 2022, 2 712 679 individus étaient déplacés par la crise, y compris 2 492 514 Personnes déplacées internes (92% de la population affectée) et      220 165 réfugiés (8%). Soixante-douze pour cent de la population déplacée (1 928 759 personnes) se trouvait au Burkina Faso, 16 pour cent au Mali (461 751),        9 pour cent au Niger (231 929) et 3 pour cent en Mauritanie (90 240).

NB: Certains déplacements ont pu être engendrés par la crise touchant le nord du Mali depuis 2012.

Contact

RO Dakar, RODakar-DataResearch@iom.int