Afrique de l’Ouest et du Centre — Tableau de bord mensuel sur la crise du Bassin du lac Tchad 40 (25 Janvier 2022)

26 Jan 2022 West and Central Africa Round 40 Download

La crise dans le Bassin du lac Tchad est le résultat d’une combinaison complexe d’une multitude de facteurs, y compris un conflit armé impliquant des groups armés non étatiques, des niveaux extrêmes de pauvreté, un sous-développement persistent, et des bouleversements climatiques, qui ont conduit à des déplacements de populations importants. Au 25 janvier 2022, le Cameroun, le Tchad, le Nigeria et le Niger accueillaient 5 536 188 individus affectés par la crise, dont des Personnes déplacées internes (PDI), des réfugiés et des retournés (anciennes PDI et retournés de l’étranger). 75 pour cent d’entre eux (soit 4 143 802 personnes) se trouvaient au Nigéria, 11 pour cent au Cameroun (645 491 personnes), 9 pour cent au Tchad (513 798 personnes) et 4 pour cent au Niger (233 097 personnes).

Contact

RO Dakar, RODakar-DataResearch@iom.int