Share

Download

Share

Map Type
Atlas Map
Published date
Thu, 01/26/2023 - 10:16
Activity
Download

Share

Map Type
Atlas Map
Published date
Thu, 01/26/2023 - 09:07
Activity
Download

Share

Contact
DTM Haiti, dtmhaiti@iom.int
Language
French
Location
Haiti
Period Covered
Jan 22 2023
Jan 23 2023
Activity
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking

Le suivi des urgences a pour but de recueillir des informations sur les mouvements importants et soudains de populations, ainsi que sur des urgences sécuritaires et climatiques. Les informations sont collectées à travers des entretiens avec des informateurs clés ou des observations directes. 

Le quartier de Jérusalem 7, situé dans la deuxième section des Varreux, dans la commune de Croixdes-Bouquets (Département de l’Ouest), a subi une attaque des personnes armées le 22 janvier 2023. En plus des pertes en vies humaines, des incendies et pillages des maisons, cet événement a provoqué un déplacement d’environ 100 ménages comprenant entre 500 et 800 individus qui se sont dirigés vers plusieurs quartiers.

Download

Share

Contact
DTM Haiti, dtmhaiti@iom.int
Language
English
Location
Haiti
Period Covered
Jan 22 2023
Jan 23 2023
Activity
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking

The objective of the Emergency Tracking Tool (ETT) is to collect information on large and sudden population movements as well as security and climactic emergencies. Information is collected through phone interviews with key informants and direct observation.

The neighborhood of Jerusalem 7, located in the second section of Varreux, in the district of Croix-des-Bouquets (West Department), were targeted by an attack by armed persons on 22 January 2023. In addition to losses of human lives, burning and looting of houses, this event caused the displacement of approximately 100 households comprising between 500 and 800 individuals who fled to several neighborhoods

Download

Share

Contact
DTM Djibouti, DTMDjibouti@iom.int
Language
English
Location
Djibouti
Period Covered
Dec 01 2022
Dec 31 2022
Activity
  • Flow Monitoring

En décembre 2022, 19 156 mouvements ont été observés aux points de suivi des flux (FMP) à Djibouti, ce qui représente une moyenne quotidienne de 618 mouvements. Les flux migratoires ont augmenté de 5% par rapport au mois de novembre 2022, au cours duquel 18 234 mouvements avaient été enregistrés. Il convient de souligner qu'en décembre, les flux migratoires quotidiens (618) étaient inférieurs aux niveaux d'avant la COVID-19 (entre mars 2019 et mars 2020, la moyenne quotidienne était de 654).

Sur ces 19 156 mouvements, 3 557 (19%) ont été observés dans la région d’Obock. Cette région côtière de Djibouti est la principale porte d'entrée des migrants à destination et en provenance de la péninsule arabique. Les migrants se regroupent aux points de rassemblement dans la région d'Obock d’où ils traversent ensuite le golfe d'Aden sur des bateaux le long de ce qu'on appelle la route de l'Est.

Par rapport à 2021 (73 648), les mouvements depuis l'Éthiopie en 2022 (150 186) ont presque doublé (90%). Cependant, par rapport à novembre 2022 (13 298), ces mouvements n'ont augmenté que de 4% (13 830). En outre, le nombre de migrants Éthiopiens qui sont revenus du Yémen ont augmenté de 18%, en passant de 494 en novembre à 583 en décembre. En 2022, 5 901 migrants éthiopiens sont revenus à Djibouti depuis le Yémen, un peu plus de la moitié par rapport à 2021 (10 547).

Download

Share

Contact
DTM Djibouti, DTMDjibouti@iom.int
Language
French
Location
Djibouti
Period Covered
Nov 01 2022
Nov 30 2022
Activity
  • Flow Monitoring

En novembre 2022, 18 234 mouvements ont été observés aux points de suivi des flux (FMP) à Djibouti, ce qui représente une moyenne quotidienne de 608 mouvements. Les flux migratoires ont baissé de 17 % par rapport à octobre, au cours duquel 22 083 mouvements avaient été enregistrés. Il convient de souligner qu'en novembre, les flux migratoires quotidiens (608) étaient inférieurs aux niveaux d'avant la COVID-19 (entre mars 2019 et mars 2020, la moyenne quotidienne était de 654).

Sur ces 18 234 mouvements, 3 523 (19%) ont été observés dans la région d’Obock. Cette région côtière de Djibouti est la principale porte d'entrée des migrants à destination et en provenance de la péninsule arabique. Les migrants se regroupent aux points de rassemblement dans la région d'Obock d’où ils traversent ensuite le golfe d'Aden sur des bateaux le long de ce qu'on appelle la route de l'Est.

Par rapport à la période de janvier à novembre 2021, les mouvements depuis l'Éthiopie ont augmenté de 85% avec 136 356 entrées entre janvier et novembre 2022. Par rapport à octobre 2022, ces mouvements ont diminué de 15% en novembre (13 298). Par ailleurs, le nombre d'Éthiopiens revenus du Yémen a diminué de près d'un quart (-24%), (648 en octobre vers 494 en novembre).

Download

Share

Contact
DTM Djibouti, DTMDjibouti@iom.int
Language
English
Location
Djibouti
Period Covered
Nov 01 2022
Nov 30 2022
Activity
  • Flow Monitoring

In November 2022, 18,234 movements were observed at the Flow Monitoring Points (FMPs) in Djibouti, representing a daily average of 608 movements. Migration flows decreased by 17 per cent compared to October, during which 22,083 movements had been registered. It is worth highlighting that in November daily migration flows (608) were below preCOVID19 levels (between March 2019 and March 2020, the daily average was 654).

Of these 18,234 movements, 3,523 (19%) were observed in Obock. This coastal region of Djibouti is the main gateway for migrants going to and returning from the Arabian Peninsula. Migrants regroup at gathering points in the Obock region where they then cross the Gulf of Aden on boats along the so-called Eastern route.

Compared to the period between January and November 2021 (73,648), movements from Ethiopia almost doubled (85%) for the same period in 2022 (136,356). However, compared to October 2022 (15,664) these movements decreased by 15 per cent in November (13,298). Furthermore, the number of Ethiopians who have returned from Yemen has decreased by almost a quarter (-24%), from 648 in October to 494 in November.

Download

Share

Contact
DTM Djibouti, DTMDjibouti@iom.int
Language
English
Location
Djibouti
Period Covered
Dec 01 2022
Dec 31 2022
Activity
  • Flow Monitoring

In December 2022, 19,156 movements were observed at the Flow Monitoring Points (FMPs) in Djibouti, representing a daily average of 618 movements. Migration flows increased by 5 per cent compared to November, during which 18,234 movements had been registered. It is worth highlighting that in December daily migration flows (618) were below pre COVID-19 levels (between March 2019 and March 2020, the daily average was 654).

Of these 19,156 movements, 3,557 (19%) were observed in Obock. This coastal region of Djibouti is the main gateway for migrants going to and returning from the Arabian Peninsula. Migrants regroup at gathering points in the Obock region where they then cross the Gulf of Aden on boats along the so-called Eastern route.

If compared with 2021 (73,648), incoming movements from Ethiopia in 2022 (150,186) almost doubled (+90%). However, if compared to November 2022 (13,298) these movements only increased by 4 per cent (13,830). Furthermore, the number of Ethiopians who have returned from Yemen has increased by 18%, from 494 in November to 583 in December. In 2022, there were 5,901 Ethiopian migrants who returned to Djibouti from Yemen, slightly more than half compared to 2021 (10,547).

Download

Share

Contact
DTM Mali, DTMMali@iom.int
Language
French
Location
Mali
Period Covered
Dec 01 2022
Dec 31 2022
Activity
  • Mobility Tracking
  • Baseline Assessment

Durant l’année 2022, les besoins humanitaires ont considérablement augmenté dans un contexte marqué par l’insécurité, des combats et attaques sporadiques se sont poursuivis dans plusieurs localités du pays. Cette situation est encore aggravée par les retombées économiques de la pandémie de COVID-19 et la hausse des prix alimentaires à l’échelle mondiale. Des déplacements de courte durée ont continué à être signalés dans différentes régions du pays. A la fin de l’année 2022, une proportion importante de personnes déplacées internes vivaient encore dans les centres urbains du pays dans des conditions de protection et d’assistance inadéquates, le reste de la population déplacée étant dispersée dans les zones rurales dans des familles d’accueils ou sur des sites auto-installés. Des dizaines de milliers d’entre elles ont commencé à regagner leurs foyers au Centre et au Nord du pays, mais de nombreux obstacles persistent, les empêchant de trouver des solutions durables à leur déplacement. Les services de base sont toujours limités et l’insécurité alimentaire menace d’être de plus en plus sévère dans le Sahel. 

Lors de l’opération de collecte et de mise à jour des données menée en décembre 2022, un total de 412.387 PDI a été identifié. Le nombre de PDI est en effet passé de 440 436 personnes en septembre 2022 (rapport CMP de septembre 2022) à 412 387 en décembre 2022. Ainsi de septembre à décembre 2022, une diminution de 28 049 personnes déplacées (environ 6,4% de diminution) a été constatée.

Download

Share

Contact
DTM Europe, DTMMediterranean@iom.int
Language
Russian
Location
Belarus
Period Covered
Sep 01 2022
Nov 30 2022
Activity
  • Survey
  • Flow Monitoring
  • Mobility Tracking

С февраля 2022 года число беженцев из Украины и граждан третьих стран, въехавших в Беларусь продолжало расти. По информации Государственного пограничного комитета Республики Беларуси по состоянию на 16 декабря 2022 года с 24 февраля 2022 года в Беларусь въехало 70,935 граждан Украины. Наибольшее количество из них въехало из Польши (43,801) и Украины (15,890), за которыми следуют въехавшие из Литвы (9,344) и Латвии (1,900).

Настоящий отчет основан на 805 интервью, проведенных МОМ в Беларуси в координации с Министерством внутренних дел Республики Беларусь и Белорусским Красным Крестом в период с 1 сентября по 30 ноября 2022 года группой из 28 интервьюеров, работавших во всех шести регионах Беларуси: в столице Минске (проведено 86 интервью), Минской области (85 интервью), а также в областях: Витебской (54 интервью), Могилевской (47 интервью), Гродненской (91 интервью), Брестской (313 интервью) и Гомельской (129 интервью). Это итоговый отчет второго раунда Матрицы учета перемещений в Беларуси в 2022 году.