Share

Download

Share

Contact
Djiguiba Camara, RODakarEPCTeam@iom.int
Language
French
Location
Guinea
Period Covered
Nov 01 2022
Nov 30 2022
Activity
  • Flow Monitoring

Pour mieux comprendre les mouvements et tendances liés à la migration en Afrique Occidentale et Centrale, l’OIM, par le biais de la Matrice de suivi des déplacements (Displacement Tracking Matrix, DTM), met en œuvre l’activité de Suivi des flux de populations (Flow Monitoring, FM). Le suivi des flux, qui est mis en œuvre en étroite collaboration avec les autorités et des partenaires nationaux et locaux, est composé de deux outils : l’enregistrement des flux (Flow Monitoring Registry, FMR) et les enquêtes individuelles (Flow Monitoring Survey, FMS). Il récolte des données clés sur les flux migratoires, les profils des voyageurs, les parcours et intentions des migrants, afin de fournir une meilleure compréhension des flux migratoires dans la région.

En novembre 2022, 22 433 voyageurs ont été observés au niveau des FMP de Boundoufourdou (préfecture de Koundara) dans le nord du pays, et de Kourémalé et Nafadji (tous dans la préfecture de Siguiri) au nord-est de la Guinée. Parmi les voyageurs, 9 889 personnes ont quitté la Guinée et 12 544 personnes y sont entrées.

Download

Share

Contact
DTM Cameroon, DTMCameroun@iom.int
Language
French
Location
Cameroon
Period Covered
Jan 02 2023
Jan 04 2023
Activity
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking

Le suivi des situations d’urgence (en anglais, Emergency Tracking Tool, ETT) est une des composantes de la Matrice de suivi des déplacements (DTM) déployée par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). Il a pour objectif de rassembler des informations sur les mouvements significatifs et soudains de populations ainsi que sur des urgences sécuritaires et climatiques. Les données ont été collectées par observation directe et par des entretiens téléphoniques, auprès de 09 informateurs clés, principalement les autorités locales, les organisations non gouvernementales (ONGs), les organisations de la société civile (OSCs) et les représentants des populations dans les lieux affectés. Ce tableau de bord présente des informations sur des mouvements progressifs de personnes depuis la localité de Gakara située dans l’arrondissement de Kolofata (département du Mayo- Sava) vers la localité de Kerawa centre dans le même arrondissement, survenus depuis le 31 décembre 2022 jusqu’au 04 janvier 2023.

Public Dataset

Share

Contact
DTM Burundi, DTMBurundi@iom.int
Location
Burundi
Activity
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking
Period Covered
Dec 18 2022 -
Dec 24 2022
Activated on an ad hoc basis, the DTM Emergency Tracking provides early field reports at the beginning of a complex crisis, allowing IOM to gather, consolidate and disseminate baseline information on displacement and return figures at the onset of a newly emerging crisis. The DTM Emergency Tracking relies heavily on information provided by RARTs or partners within the humanitarian community about an unfolding situation. The Emergency Tracking gathers data through IOM Burundi’s extended network of key informants, who provide basic information on the new displacement, be it of IDPs or returnees, or both, including numbers, location and shelter types. While IOM DTM strives to provide best estimates, the Emergency Tracking aims to be a quick monitoring tool with real-time data turnover ranging from 24 to 72 hours following its activation.
Public Dataset

Share

Contact
DTM Burundi, DTMBurundi@iom.int
Location
Burundi
Activity
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking
Period Covered
Dec 25 2022 -
Dec 31 2022
Activated on an ad hoc basis, the DTM Emergency Tracking provides early field reports at the beginning of a complex crisis, allowing IOM to gather, consolidate and disseminate baseline information on displacement and return figures at the onset of a newly emerging crisis. The DTM Emergency Tracking relies heavily on information provided by RARTs or partners within the humanitarian community about an unfolding situation. The Emergency Tracking gathers data through IOM Burundi’s extended network of key informants, who provide basic information on the new displacement, be it of IDPs or returnees, or both, including numbers, location and shelter types. While IOM DTM strives to provide best estimates, the Emergency Tracking aims to be a quick monitoring tool with real-time data turnover ranging from 24 to 72 hours following its activation.
Download

Share

Contact
DTM Chad, dtmtchad@iom.int
Language
French
Location
Chad
Period Covered
Oct 25 2022
Oct 27 2022
Activity
  • Survey
  • Mobility Tracking
  • Baseline Assessment
  • Village Assessment

Au Tchad, chaque année lors des saisons pluvieuses, des inondations sont observées suite aux fortes pluies. Cependant, l’année 2022 est caractérisée à la fois par des grosses quantités de pluies mais aussi par des montées des fleuves (chari et Logone) durant le mois d’octobre causant des inondations presque dans tout le pays. Afin de collecter des données approfondies sur les ménages affectés par les inondations fluviales, un entretien avec tous les chefs de ménages déplacés ou leurs représentants dans les 7 sites ciblés a été réalisé. 

Les résultats de l’enregistrement indiquent que 14 144 ménages, constitués de 71 149 individus, ont été déplacés dans les sites de la ville de N’djamena suite aux inondations fluviales.  Avec 9 332 ménages (48 080 individus), le neuvième arrondissement a été celui hébergeant le plus grand nombre des personnes déplacées (68%). Puis Koundoul, avec 2 516 ménages (12 782 individus déplacés; soit 18%) et le premier arrondissement avec 2 296 ménages (10 287 individus déplacés, soit 14%).

Download

Share

Contact
DTM Niger, DTMNiger@iom.int
Language
French
Location
Niger
Period Covered
Nov 01 2022
Nov 30 2022
Activity
  • Flow Monitoring

L’OIM, à travers l’outil de suivi des flux de populations (Flow Monitoring en anglais) de la Matrice de suivi des déplacements (Displacement Tracking Matrix, DTM en anglais), récolte des données à des points d’entrée, de sortie et de transit clés afin de mieux comprendre les mouvements de populations à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le suivi des flux de population est une activité qui permet de quantifier et de qualifier les flux et tendances de mobilités, les profils des migrants, et les expériences et routes migratoires. Depuis 2016, plusieurs points de suivi des flux de populations ont été progressivement installés dans d'importantes localités du Niger pour faire le suivi des flux migratoires dans le pays. La période de collecte de ce rapport s’est faite du 1er au 30 novembre 2022 afin d’observer la tendance de la migration durant le mois.

Download

Share

Contact
DTM Somalia, IOMSomaliaDTM@iom.int
Language
English
Location
Somalia
Period Covered
Nov 01 2022
Nov 30 2022
Activity
  • Flow Monitoring

A total of 29,182 movements were observed in November, 2022, representing a similar trend to 2021 when 26,435 movements were observed during the same period. Regional differences were observed. If compared with November 2021, Dhobley (31%), Buudoodle (23%), Doolow (20%) and Harirad (20%) FMPs recorded an increase of movements, while Lowyacado (-8%), Bossaso (-7%) and Cabudwaaq (-3%) FMPs recorded a decrease of movements. Buuhoodle (26%), Doolow (23%) and Cabudwaaq (21%) FMPs recorded the highest numbers of incoming flows, while Doolow (43%), Bossaso (38%) and Dhobley (9%) FMPs recorded the highest numbers of outgoing flows.

Download

Share

Contact
DTM Sudan; dtmsudan@iom.int
Language
English
Location
Sudan
Period Covered
Dec 30 2022
Jan 05 2023
Activity
  • Mobility Tracking
  • Event Tracking

The DTM Emergency Event Tracking (EET) is deployed to track sudden displacement and population movements, provide more frequent updates on the scale of displacement, and quantify the affected population when needed. As a subcomponent of the new Mobility Tracking methodology in Sudan (Round Five), and activated on a need basis, EET utilises a broad network of key informants to capture best estimates of the affected population presence per location – a useful tool for humanitarian response planning and design.

Download

Share

Contact
DTM Libya, DTMLibya@iom.int
Language
English
Location
Libya
Snapshot Date
Dec 31 2022
Activity
  • Mobility Tracking
  • Site Assessment

Detention Centre Profiling is a component of IOM Libya’s Displacement Matrix programme. It is a data oriented tool that routinely provides specific sex and age demographic data and key sectorial information on individuals held in Libya’s detention centres on the date of assessment.

Download

Share

Contact
DTM Mali, DTMMali@iom.int
Language
French
Location
Mali
Period Covered
Aug 01 2022
Oct 31 2022
Activity
  • Flow Monitoring

La transhumance est une pratique ancestrale dans toute l’Afrique de l’Ouest et particulièrement au Mali où elle est confrontée à des facteurs de vulnérabilité (crise sécuritaire, faible pluviométrie, compétition sur les ressources naturelles) qui menacent sa durabilité, fragilisent ses capacités d’adaptation et provoquent des tensions entre communautés qui résultent parfois en des conflits meurtriers. 

Afin de mieux comprendre les tendances des mouvements transhumants et l’impact des fragilités sur les communautés transhumantes, l’OIM, à travers la Matrice de suivi des déplacements (DTM), a déployé depuis mai 2022, une composante de l’outil de suivi de la transhumance (Transhumance Tracking Tool - TTT), notamment la composante ‘’alerte’’ en collaboration avec l'ONG Tassaght, organisation pastorale membre du Réseau Bilital Maroobe (RBM) et bénéficiant d'une grande expertise quant au suivi des mouvements de transhumance au Mali. Ce projet de «Gestion des conflits et renforcement de la résilience agro-pastorale à la frontière Mauritano-Malienne» est mis en œuvre conjointement par l’OIM et la FAO, et financé par le fond de consolidation de la paix du Secrétaire Général des Nations Unies (PBF).

L’outil de suivi de l’alerte permet, en un premier lieu, de quantifier les évènements et mouvements observés aux six points de suivi, à savoir : Séguéla, Djélébou dans le  cercle de Kayes; Kremis dans le cercle de Yélimané; Gavinane dans le cercle de Nioro; Korongo et Falou  dans le cercle de Nara. En second lieu, elle met en exergue les informations sur la probabilité de survenance des alertes de mouvements, les conséquences et les acteurs pouvant être  impliqués dans ces mouvements. Enfin, elle donne des informations sur les types d’évènements, les causes, les acteurs impliquées, l’état de résolution des évènements enregistrés ainsi que les acteurs impliqués. Il est adressé aux informateurs clés, aux relais communautaires et éleveurs transhumants ayant connaissance de la situation. 

Cette période de collecte (août-octobre) des alertes coïncide avec la période de mouvements des transhumants mauritaniens vers le Mali. Selon les informations reçues des associations de transhumants, le calendrier est établi comme suit:

-De janvier à juillet, la transhumance est permise aux nationaux maliens sur le territoire mauritanien;

-De août à octobre, la transhumance est permise aux nationaux mauritaniens sur le territoire malien;

Selon les résultats de l’enquête, la majorité (65%) des alertes sont des mouvements et le reste (35%) sont des évènements au cours de cette période.